Bobines drômoises,  Fonds d'archives

La famille Chapus et l’hôtel « Chez Nous »


Deux petites bobines, trente mètres de film 8 mm. Soit quelques minutes de la vie de Guy, Raymonde, Francette et Nadine Chapus, capturées à 18 images par seconde.

Guy (1925-2009) et Raymonde Chapus (1922-2004) ont repris en 1957 un bâtiment autrefois utilisé comme léproserie avant d’être transformé en moulinage puis en hôtel par les Chapus.
Au 33 rue Brun Larochette à Dieulefit, l’hôtel baptisé « Chez nous », accueillit de nombreux et réguliers visiteurs jusqu’en 1986.

C’est une fidèle cliente de l’hôtel qui tourne le premier film en 1958. Elle le laisse en souvenir à la famille Chapus. Le second est tourné dans les années 70 par la famille elle-même plus de quinze ans après.

Francette Chapus, vice présidente de la Communauté de communes de Dieulefit Bourdeaux qui nous a accueilli, nous a apporté une clé usb contenant ces brefs souvenirs transférés en vidéos pour les partager. Sensibilisée aux enjeux de la conservation, elle a cherché et retrouvé les bobines d’origine à l’issue de la résidence. Nous avons eu l’occasion de les numériser dans le cadre du Programme de Numérisation et de Valorisation des contenus culturels.
Les archives départementales de la Drôme conservent aujourd’hui les films.

famille Chapus n°1

1958, 8 mm, coul, muet, Catherine Labry
Rue Brun Larochette devant l’hôtel « Chez nous », depuis le petit pont sur la rivière Le Fau. Guy Chapus charge une caisse de bouteilles en souriant à la cinéaste. Un client reprend la route.

Nous voilà rue du Bourg, où la famille Charras tient la quincaillerie depuis de nombreuses années.

Retour à l’hôtel, dans le champ près de la rivière. Les filles Chapus, Francette et Nadine, toutes jeunes avec leurs parents au pied du tilleul (qui trône toujours dans le jardin de l’hôtel aujourd’hui rénové sous l’enseigne « La Cachette »).

famille Chapus n°2

1973 et 1976, 8 mm, coul, muet, famille Chapus
En promenade aux ruines de Béconne à la saison douce, les petites filles sont devenues jeunes femmes. La 2 CV a été remplacée par une Ami 6.

De retour à l’hôtel, le champ s’est transformé en allées fleuries grâce aux soins de M. et Mme Chapus.
La nouvelle 2 CV sera conduite par la génération suivante!

Ofnibus tient à remercier chaleureusement Francette Chapus.

Découvrir d’autres fonds

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Journées de sensibilisation

X