Ofnibus, qu’est-ce que c’est ?


Ofnibus : le projet 
En partenariat avec les structures de conservation du patrimoine audiovisuel, Ofnibus propose d’organiser des résidences d’archives itinérantes, de poursuivre l’inventaire du cinéma inédit en France, de former et sensibiliser le grand public et les associations patrimoniales à la mémoire filmique des territoires et de promouvoir ce cinéma amateur en contribuant au dialogue intergénérationnel autour d’images de notre mémoire collective bien souvent inexploitées.

Ofnibus : le contexte
Certains territoires sont très bien pourvus en matière de conservation et valorisation de l’archive audiovisuelle inédite, quand d’autres ne sont pas couverts par une structure de type cinémathèque, n’ont pas les moyens suffisants pour collecter sur une région étendue, ou sont peu sensibilisés à la mémoire filmique. Des films continuent de tomber dans l’oubli, des témoignages uniques disparaissent et des trésors restent ignorés. La promotion, la recherche et la préservation de la mémoire filmique des territoires représentent un travail continu qui trouve son sens dans la collaboration. Mutualiser un outil au service de structures en place promet de riches échanges, profitables à l’ensemble des acteurs partenaires.

Ofnibus – Objets filmiques non inventoriés : englober tous les types de films inédits
Films amateurs, films de famille, films d’entreprises, films d’associations, films de collectivités territoriales, films documentaires, films de fiction, films publicitaires et promotionnels, pellicule, vidéo, bande son, etc., le “film inédit” regroupe des formes et genres divers et variés. C’est pourquoi nous parlons d’objets filmiques de façon à englober toute la mémoire filmique des territoires afin de créer une entité commune à protéger, un patrimoine immatériel fort de la mémoire du siècle passé.

Ofnibus : une résidence d’archives itinérante c’est quoi ?
C’est s’installer quelques jours sur un territoire, en ayant lancé auparavant une campagne de collecte, pour numériser, documenter, capter les témoignages et proposer une riche programmation autour du film amateur. L’expérience montre qu’aucune initiative n’apporte plus de contacts, de films, de vidéos… qu’une projection en territoire et que la rencontre avec les gens. Aux côtés du cinéma itinérant, de l’archiviste itinérant et des autres activités ambulantes, l’archiviste audiovisuel itinérant aura bientôt toute sa place. Pour ce faire, nous ambitionnons de nous doter de matériels de numérisation et de projection afin de rendre vie aux films et vidéos qui nous seront confiés le temps d’une résidence.

Ofnibus : un projet en construction
L’idée est de réussir une première résidence témoin en 2021. Nous menons de front la recherche de financements, de soutiens, d’adhérents au projet ainsi que le défrichage de l’existant : territoires pourvus et non pourvus d’une institution structurante, films non collectés, acteurs de l’audiovisuel amateur…
Par ailleurs, l’investissement matériel tient une place majeure dans le succès de nos actions. Nous souhaitons ensuite développer un dense réseau de partenaires et planifier les prochaines résidences sur 2 à 3 ans. Pour réussir dans ce projet de résidences, nous souhaitons rester souples et pouvoir répondre aux demandes spécifiques des institutions structurantes du territoire, n’hésitez pas à nous contacter contact@ofnibus.fr.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Ofnibus
Objets filmiques non inventoriés – Résidence d’archives itinérante
Association régie par la loi du 1er juillet 1901.

Siège social :
99 rue du Lavoir
42140 Grammond
contact@ofnibus.fr

Conseil d’administration
Laura Cohen – présidente
Hélène Ballis – Vice-présidente
Stéphanie Ange – Trésorière
Mevena Guillouzic-Gouret – Trésorière adjointe
Margot Lestien – Secrétaire
Marion Brun – Secrétaire adjointe
Pierre Bouchut – Administrateur

Retrouvez le programme de la Résidence d’archives itinérante en Mayenne du 13 au 18 septembre

X