Fonds d'archives,  RAI en Mayenne # 1

Edouard Granger

Family Cinéma à la Chapelle-au-Riboul

Édouard Granger était tailleur de vêtements, coiffeur mais aussi passionné de peinture, de photo et de cinéma. Il avait la particularité d’être malentendant, il fut d’ailleurs président de l’association des sourds de la Mayenne. Dès la fin des années 40 il met en place un premier circuit de cinéma itinérant. Équipé d’un projecteur, il se déplace dans les villages du canton pour proposer des séances à la façon des débuts du cinéma forain.
Le 18 septembre 1949 il inaugure une salle de cinéma fixe : le Family Cinéma. Il le tient avec sa femme et sa fille et projette des films 16 mm aux habitants de la Chapelle-au-Riboul jusqu’aux début des années 60.

Après sa fermeture, le cinéma devient pour un temps un foyer pour les anciens du village avant de tomber dans l’oubli durant de longues années. Mais en 2020 la Compagnie Oh, dirigée par Olivier Hédin, obtient l’autorisation de faire revivre le lieu de façon éphémère et de mettre en place des animations liées au cinéma et au spectacle vivant. Parmi les divers objets retrouvés dans la salle, des dizaines de films de divers formats. Certains d’entre eux sont les vestiges de la programmation du Family cinéma : « Les 7 péchés capitaux » de Roberto Rosselini, « Les orgueilleux » d’Yves Allégret ou encore « Marie octobre » de Julien Duvivier. Quant aux autres, il s’agit bien de films inédits, tournés à la Chapelle-au-Riboul et dans la région par Edouard Granger lui-même. Une copie VHS d’une partie des films permet à la Compagnie Oh de proposer aux villageois de vivantes et émouvantes séances enrichies des souvenirs communs.

Le Family Cinéma est aujourd’hui en recherche d’acquéreurs pour lui donner une troisième vie. La fille d’Edouard Granger a confié les films de son père aux Archives départementales de la Mayenne. La mémoire et les images d’Edouard Granger ont ainsi eu la chance d’être réanimées et préservées.

Découvrez des extraits des films d’Edouard Granger tournés dans les années 30 et l’immédiat après-guerre. Plongez vous dans l’ambiance des fêtes communales, des courses et kermesses et n’hésitez pas à nous écrire si vous avez des informations à partager.

Merci à Olivier Hédin et Josette Granger.

Courses cyclistes

1933, 9,5 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
Mai 1933, Edouard Granger filme le passage de la course cycliste Paris-Rennes au carrefour du hameau le Ricordeau, puis les cyclistes locaux au départ de la course communale de la Chapelle-au-Riboul. Place aux festivités avec le mât de Cocagne et le manège.

Procession

Années 30, 9,5 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
Procession religieuse dans les rues de La Chapelle-au-Riboul.

Défilé de chars et masques

Années 30, 9,5 mm, N&B, Muet, Édouard Granger

Défilé de chars fleuris dans les rue de la Chapelle-au-Riboul. Édouard Granger s’intéresse tout particulièrement au char baptisé le « Pourquoi pas? » en référence au commandant Charcot qui répondait toujours Pourquoi pas? à ceux qui mettait en doute sa volonté de devenir marin. 4 de ses navires d’exploration polaire portèrent ce nom.


Les habitants costumés viennent exhiber leurs masques devant la caméra.

Fête communale d’Hardanges

1946, 16 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
Calèche, landaus, vélos et chars fleuris défilent dans les rues d’Hardanges. Le public encourage les cyclistes lors de la course communale.

Réunion cycliste à Mayenne

1946, 16 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
Cyclisme : Grand Prix de la ville de Mayenne le 7 juillet 1946 au vélodrome de la Madeleine.
Charles Drou, maire de Mayenne remet son titre au vainqueur.

Fête communale de Jublains

1946, 16 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
Le 11 août 1946 est jour de fête à Jublains. Les habitants défilent accompagnés par des musiciens. Les manèges se sont installés au village pour le plus grand bonheur des enfants. Les adultes participent ou assistent à la course cycliste, certains s’essayent à la valse lors du bal communal quand d’autres se retrouvent simplement et festoient dans les rues.

Kermesse à Grazay

1946, 16 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
Fête nautique à l’étang de Grazay : concours de pêche, danses villageoises, concours de natation et stands de jeux.

Décoration Sainte Irma

Fin des années 40, 9,5 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
Le préfet Richard Pouzet, le maire de Laval Albert Goupil et d’autres officiels sont réunis dans la cour de l’hospice Saint-Louis de Laval. Ils viennent remettre une décoration à sœur Irma de la Charité Notre-Dame d’Évron directrice de l’institution pour Sourds-Muets, dont Edouard Granger fût élève.

Kermesse à Hardanges

1947, 16 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
De nombreuses animations égayent ce jour de fête du 3 août 1947 à Hardanges : défilés de fanfares, de chars fleuris, courses et jeux à cheval ou en auto et manèges peu communs.

Cinquantenaire des Sapeurs pompiers de Bais

1947, 16 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
Edouard Granger couvre toute la journée du 3 août 1947 en l’honneur des sapeurs pompiers. L’arrivée du préfet, la cérémonie et remise de décoration devant le monument aux morts, les défilés, manœuvres et exercices des sapeurs pompiers, puis la remise des prix et la fête.
« Une charmante fête qui s’est terminée dans l’atmosphère des bals et de la gaieté. Une belle journée que personne ne voudra oublier. »

Remise de drapeaux à Loupfougères

1947, 16 mm, N&B, Muet, Édouard Granger
Remise de drapeaux aux anciens combattants lors d’une cérémonie à Loupfougères.

Découvrir d’autres fonds

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résidence d’archives itinérante en SARTHE du 23 au 28 octobre

X