Portrait de Jack Choquet
Fonds d'archives,  RAI en Mayenne # 1

Jack Choquet

Le souvenir de Chambord

Jack Choquet naît à Paris en 1923 mais vit ses premières années au Logis de Chambord à Blandouet. Il y développe le goût des champs, de la nature, de la vie simple et de la liberté. De retour à Paris il entre à l’école Massillon chez les frères Lassalliens. Il devient ensuite pensionnaire à l’école supérieure d’Agriculture de Grignon. Après guerre, il entreprend des études de droit et entre comme Inspecteur contentieux à la Sécurité Sociale et poursuit en parallèle une carrière de tennisman. Mais le logis de Chambord n’est jamais loin, il y passe toutes ses vacances en famille. Il participe aux moissons et aux battages dans les fermes des copains cultivateurs, aux festivités organisées au village.
Suite au décès de sa tante, il se bat pour entretenir le Logis de Chambord. En 1979 il tente de le racheter, sans succès.

Bien qu’il perdît avec grand regret « sa maison du bonheur », Jack Choquet parvint à en conserver le souvenir grâce aux films qu’il tournaient pendant ces séjours. Il laisse ainsi aux habitants des instantanés du travail à la ferme, des fêtes et du quotidien des balndouetains d’autrefois.

Les ateliers d’Histoire de la Charnie

Des bobines de Jack Choquet nous ont été confiées par l’association Les ateliers d’Histoire de la Charnie qui les avait elle-même reçues de la famille Choquet. Ces passeurs de mémoire se sont donnés pour mission de recueillir et transmettre les traces, récits, témoignages et anecdotes permettant de partager l’histoire vécue d’un petit Pays de l’Ouest de la France : La Charnie.

L’association publie une revue semestrielle intitulée « Le Petit Babillard Illustré », organise des veillées villageoises et des randonnées patrimoines. Nous vous conseillons vivement d’aller découvrir leur site Internet : la Pierre Babillarde.

Nous remercions chaleureusement Madeleine et Annick Choquet ainsi que Frédéric Baudry, président de l’association.

Scènes de chasse

1962, 8 mm couleur muet, Jack Choquet
Ce film tourné entre Pâques et septembre 1962 est consacré à la chasse, que Jack Choquet aimait pratiquer lors de ses séjours en Charnie. De l’élevage des chiens, jusqu’au tableau de chasse final, nous découvrons les paysages autour de Parcé, la battue en plaine et la sortie du café.


Cidrerie

1962, 8 mm, N&B et couleur, muet, Jack Choquet
Un aperçu des étapes de fabrication du cidre à Blandouet.
La récolte des pommes, le broyage, le cuvage de la pulpe puis le pressage et le nettoyage des tonneaux.

Kermesse et travaux des champs

1962, 8 mm couleur muet, Jack Choquet
La clique de l’Ernée défile puis c’est au tour des enfants sur leurs vélos fleuris, préparés à l’avance avec soin. Place aux tracteurs, dont l’un d’eux transporte une 3 chevaux (Ami 8) pleine de joyeux drilles.
Jack Choquet saisit ensuite quelques scènes du travail agricole : semis à la volée, la scarification, le rouleau, le semoir à engrais.

Cérémonie du 11 novembre

1962, 8 mm couleur muet, Jack Choquet
Défilé des villageois et des anciens combattants de l’église au monument aux morts de Blandouet. Une gerbe est déposée puis le maire commence son discours. Le père Dufour reçoit une décoration.

Découvrir d’autres fonds

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résidence d’archives itinérante en SARTHE du 23 au 28 octobre

X