films du Fonds du Diocèse de Laval
Fonds d'archives,  RAI en Mayenne # 1

Fonds du diocèse de Laval

Les curés cinéastes

Si à la naissance du cinéma, l’Eglise se méfie de ce nouveau média, elle commence à s’y intéresser dès le milieu des années 20 et fonde le Comité Catholique du Cinématographe en 1927. Ainsi nombre des premières salles de cinéma créées en milieu rural sont catholiques. Un réseau de salles de patronage se met en place.

De nombreux curés s’initient à la caméra et filment la vie de leurs paroisses, les activités des patronages, des écoles catholiques… De fait, toutes les cinémathèques, quelles que soient les régions, conservent des fonds emblématiques tournés par des curés. Et si le propre des cinéastes amateurs est bien souvent de filmer leur famille, les curés eux élargissent le champ à l’ensemble des paroissiens, laissant derrière eux des témoignages précieux sur la vie des territoires.

Les archives historiques

Les archives diocésaines de Laval représentent au total 650 mètres linéaires de documents : 250 ml d’actes de catholicité (actes de baptême, mariages et sépultures) et 400ml d’archives historiques. Ces dernières sont constituées des fonds des paroisses (registres de comptes, Fabrique des églises, registre des bancs, confréries, visites pastorales, diaires des prêtres…), des fonds des évêques, des instituts religieux, des mouvements et services diocésains.

Par ailleurs, les archives diocésaines disposent d’un fonds de films au format dit « amateur » : les films pellicules (8mm, Super 8, 9,5mm, 16mm) évoquant différents moments de la vie des communes et des paroisses. La plupart de ces films ont été tournés par des prêtres. C’est le cas notamment de l’abbé Pierre FAVROLT, né en 1914, originaire de Mégaudais et passionné par le tournage de films ! Successivement professeur au grand séminaire, curé de saint-Samson, curé de Couptrain, curé de la cathédrale et aumônier du carmel, il laisse derrière lui un fonds important de films.

Les archives historiques du diocèse de Laval sont la mémoire et le témoignage de l’activité spirituelle, apostolique et pastorale des communautés chrétiennes de l’Église en Mayenne. Ouvertes à tous, elles se veulent être les gardiennes de la transmission pour les générations future
s.

Gabrielle Bru, archiviste au diocèse

Grâce à Gabrielle Bru, nous avons eu l’occasion de découvrir et numériser plus de 60 films de tous formats tournés entre la fin des années 30 et la fin des années 60 dans tout le département de la Mayenne. Des évènements sportifs catholiques, des célébrations religieuses, pèlerinages, des kermesses et scènes de vie quotidienne mais aussi des colonies de vacances dans d’autres régions et quelques actualités.

Mégaudais

16 mm N&B muet, Pierre Favrolt
Fin des années 40 à Saint-Pierre-des-Landes. Pierre Favrolt, originaire de Mégaudais, filme le château construit à la fin du XVIIe siècle pour Bertrand de Mégaudais, seigneur de Marolles.
Scènes de jardinage et jeux d’enfants dans le parc et les jardins du château.

Saint-Samson

Fin des années 40, 16 mm N&B muet, Pierre Favrolt
Le curé va à la rencontre de ses paroissiens. Ils défilent ensemble en procession jusqu’à l’église de Saint-Samson.
La sortie de la messe est l’occasion idéale de filmer les villageois.

Fête d’aviation à Placé

1950, 16 mm N&B muet, Pierre Favrolt
Le 9 juillet 1950 se tenait un grand meeting d’aviation dans la commune de Placé. Au programme : haute voltige aérienne, défilé de chars décorés, concours de beauté, vues aériennes de Placé. Une foule nombreuse assiste à l’évènement.

Concours départemental Rayon Sportif Féminin

1950, 16 mm N&B muet, Pierre Favrolt
Initié en 1919 par les Filles de la Charité, le Rayon sportif féminin est un ancien mouvement sportif catholique réservé aux jeunes filles. Le 25 juin 1950 un concours départemental est organisé à Voutré. Les épreuves, défilés et démonstrations s’enchaînent devant la caméra de Pierre Favrolt.

Coudray

Fin des années 40, 16 mm N&B muet, Pierre Favrolt
Vaches et taureaux s’exposent à Coudray dans le cadre d’un concours bovins. Puis des joueurs de foot se présentent à la caméra avant de commencer le match. Enfin la caméra s’attarde sur les coudréennes réunies pour l’occasion. Ambiance festive et joviale.

La Croixille

1950, 16 mm, N&B, muet, Pierre Favrolt
Le 5 août 1944 suite à un combat, une dizaine de personnes se retrouvent enfermées dans l’église de la Croixille avec l’abbé Girard. Ils font le vœu d’élever un monument au Sacré-cœur de Jésus si ils ressortent vivants. Six ans plus tard leur promesse est tenue grâce aux dons des paroissiens.

A travers une succession de travellings, Pierre Favrolt dévoile les rues décorées du village et les habitants sur leur 31. L’impressionnant cortège défile et se regroupe pour assister à une grande messe en plein air au pied du monument, construit à la sortie du bourg sur la route de Juvigné.

Forêt Charnie

Début des années 50, 16 mm N&B muet, Pierre Favrolt
Pierre Favrolt nous offre ici une visite de Saint-Léger-en-Charnie et de fugaces portraits de ses habitants. Le Bourg se dévoile à la façon d’une carte postale animée : les jeunes légeréens avancent face caméra sur la route de Saint-Jean-sur-Erve. On entre ensuite dans le Bourg pour découvrir la maison à tour, la façade du café « Blanchard Maunoury », la façade romane de l’église de Saint-Léger, le monument aux morts édifié en 1920, le cimetière et sa croix, les quelques habitants qui se sont laissés filmer puis la forêt de la Grande Charnie qui s’étend dans un panoramique final.

Landivy, Fougerolles-du-Plessis

1950, 16 mm, N&B, muet, auteur supposé Pierre Favrolt
Des équipes de gymnastes catholiques venues de toute la Mayenne se retrouvent près de Landivy. Epreuves masculines d’agrès, saut en longueur, moment de recueillement devant le monument aux morts de Fougerolles-du-Plessis, grand défilé dans les rues, puis place au festival.

Bannes

1950, 16 mm, N&B, muet, auteur supposé Pierre Favrolt
Procession et messe en plein air dans les rues de Bannes. Les habitants défilent et posent devant la caméra.

Championnat de gymnastique à Laval

1947, 9,5 mm, N&B, muet, auteurs inconnus
Née en 1947 de la fusion de la Fédération gymnastique et sportive de France et du Rayon sportif Féminin, la Fédération Sportive de France (F.S.F) promeut « l’éducation physique et morale de la jeunesse chrétienne ».
Les 19 et 20 juillet 1947 elle organise le Championnat de France de gymnastique masculine des patronages à Laval. Des milliers d’athlètes et gymnastes sont réunis au stade d’Hilard devant plus de 15000 spectateurs. C’est l’équipe de l’Avant-Garde de Saint-Denis qui remporte le championnat.

Un groupe de cinéastes amateurs était présent pour couvrir l’évènement. Des membres du Club des amateurs cinéastes de la Mayenne?

Carelles 

1962, 8 mm couleur muet, auteur inconnu
Scène de moisson à Carelles, la moissonneuse batteuse Braud est mise à l’honneur, les conducteurs se relaient. Ces machines agricoles surnommées les « Bleues de France » étaient fabriquées en Loire atlantique.

Puis c’est jour de fête, la fanfare défile , manèges, stands de jeux et buvettes sont pris d’assaut.
Pour finir, une troupe d’acrobates équilibristes assure le spectacle.

Pont d’Ambrières

1962, 8 mm, couleur, muet, auteur inconnu
Images du chantier de construction du pont d’Ambrières en 1962. Il vient remplacer le pont provisoire installé après la destruction de l’ancien pont en 1944.

Découvrir d’autres fonds

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résidence d’archives itinérante en SARTHE du 23 au 28 octobre

X