RAI en Livradois Forez # 1,  Résidences d'archives itinérantes

Retour de Livradois et Forez

La résidence d’archives entre Livradois et Forez s’est déroulée du 16 au 20 août 2022 à Montbrison et Vertolaye. Elle fût particulièrement riche de rencontres et de découvertes.

Invité, par le Club Niépce Lumière et la communauté de communes du Livradois Forez à participer à l’exposition « Il y a 100 ans… le cinéma chez soi », Ofnibus a fait une halte en gare de Vertolaye et a profité de l’occasion pour visiter la mémoire filmique de Montbrison côté Forez ligérien.

Grâce aux relais des acteurs du territoire et de la presse locale un nombre impressionnant d’objets filmiques a été découvert.

Ainsi, en 5 jours, nous avons rencontré 235 personnes, inventoriés 727 supports, numérisé 107 d’entre eux soient près de 30h d’images animées du territoire, capturées entre 1935 et les années 2000 par des cinéastes amateurs de tous horizons.

Deux soirées de projection et de création ont été organisées avec des artistes locaux :

  • La guitare d’éRable a accompagnée les extraits filmiques de Loire Forez.
  • Les images du Livradois furent enrichies des textes choisis et interprétés par le comédien Sylvain Margarit, agrémentées d’airs de saxophone et des sons du Tank Drum.

Les enfants du centre social de Montbrison, ceux de l’accueil de loisirs de Marat et des habitants du quartier de la Madeleine à Montrbison ont pu découvrir du matériel de cinéma amateur et quelques films du siècle passé.

Les résidents de l’Ehpad du Pays d’Ollièrgues ont contribué à situer plusieurs lieux parcourus dans les films fraîchement numérisés en gare de l’Utopie. Ainsi une course cycliste filmée en 1978 par Louis Gouttefarde nous a fait voyager de Job au col des Supeyres, de Saint-Antheme à Ambert, retrouvant les routes sinueuses du Livradois.

L’équipe d’Ofnibus souhaite remercier tout particulièrement Anne-Laure Brun-Pelletier et toute l’équipe de la Médiathèque Copernic de Montbrison, Nathalie Carton et Pascale Boulil de la Gare de l’Utopie, Jacques et Hélène Charrat, Michel Picard, Arnaud Saudax et tous les membres présents du Club Niépce Lumière.

Sans oublier, les cinéastes, propriétaires, dépositaires de films qui nous font confiance, les artistes qui ont relevé le défi, les nombreux contributeurs qui nous ont renseignés, aiguillés dans nos recherches, les archives départementales, cinémathèques et associations amies qui nous ont mis à disposition films et matériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résidence d’archives itinérante en SARTHE du 23 au 28 octobre

X