Résidences

Retour sur les archives filmées de Valence Romans Agglo

Prélude

Entre 2022 et 2023, dans le cadre des résidences menées du nord au sud de la Drôme en partenariat avec les Archives départementales, nous entrions en contact avec les services Archives et Patrimoine de Valence Romans Agglo. Leur intérêt pour ce type d’action fût immédiat et quelques temps plus tard l’agglomération nous proposait d’organiser une résidence accueillie dans leurs sites de Valence et Romans-sur-Isère.

En janvier 2024, une première rencontre avec les valentinoises et valentinois fût rendue possible grâce à l’invitation du Lux scène nationale dans le cadre du festival Viva Cinéma. Nous venions parés de visionneuses et d’images drômoises fraichement numérisées pour animer un atelier de collecte et de sensibilisation. Ce fût l’occasion de repérer les premiers fonds qui pourraient être pris en charge lors de la résidence à venir.

L’appel à films, activement relayé dans les réseaux associatifs, les salles de cinémas, mais aussi sur les ondes, fût un succès.

Retrouvez Julien Mathieu et Stéphanie Ange au micro de l’émission « Le Grand invité » sur France Bleu Drôme Ardèche.

Du 8 au 10 avril à Romans-sur-Isère

Au cœur du centre historique de Romans-sur-Isère, dès l’ouverture des portes au public, une première découverte inattendue. Des bobinots Pathé tournés entre la fin des années 20 et les années 30 ouvrirent le bal. Retrouvés au château de Peyrins parmi d’autre films édités par Pathé, ces bobines retracent quelques minutes de la vie de famille de Germaine et Marcel Chesneau, avant et après leur installation au Château.

Puis les possesseurs de films et vidéos se succédèrent pendant trois jours dans la salle d’exposition des archives communales. Des films  tournés à Romans, Charpey Saint-Didier, Saint-Vincent, Hostun, Chatuzange, Montmeyran, Jaillans, Bourg de Péage, Chabeuil, Pont de l’Isère défilèrent sur le scanner à un rythme effréné.

Pendant ce temps d’autres visiteurs profitaient des visionneuses à disposition pour découvrir le contenu de leurs bobines tournées en des lieux plus éloignés. L’occasion pour nous et pour les propriétaires d’en dresser l’inventaire.

Adonis Bondek, monteur réalisateur et Virgile Van Ginneken, musicien nous ont ensuite rejoint pour préparer une soirée de projection en musique.

Du 11 au 13 avril à Valence

C’est dans les anciennes casernes réhabilitées de Latour-Maubourg que nous avons redéployé notre matériel. Nous retrouvions les personnes rencontrées au Lux et les nombreuses autres ayant sollicité un rendez-vous.

Au programme de ces trois jours, des images valentinoises avec des fêtes du Rhône, la foire de Valence, l’occupation de la Boulonnerie Calibrée, les crues de 1957, l’exceptionnelle chute de neige de l’hiver 70-71, de magnifiques portraits de valentinois. Sans oublier le rugby, les critériums du Dauphiné, des corsos à Hostun ou Beaumont-lès-Valence, les pompiers de Montmeyran, du parapente au col de Limouches. Et quelques détours par le sud Drôme avec des images de la Libération à Châtillon-en-Diois, une virée de Romans à Romeyer… et bien d’autres.

Les cinéastes présents dans la salle de l’auditorium ont pu découvrir leurs images montées par Adonis et accompagnées par les multiples instruments de Virgile.


Bilan de ces 6 journées

  • 226 personnes rencontrées,
  • 2 ateliers sénior en Ehpad, 1 atelier de sensibilisation à la sauvegarde de la mémoire filmique,
  • 750 supports inventoriés,
  • plus de 28h d’archives filmées numérisées,
  • des images capturées entre les années 20 et les années 90 par des cinéastes amateurs de tous horizons.

Ofnibus tient à remercier chaleureusement :

  • Toute l’équipe des archives communales et communautaires de Valence Romans Agglo et tout particulièrement Julien Mathieu et Nancy Meunier-Perdriole,
  • Aurélie Muzeau des Archives départementales de la Drôme,
  • les cinéastes, propriétaires, dépositaires, collectionneurs de films qui nous font confiance,
  • les artistes qui relèvent le défi à nos côtés,
  • les nombreux contributeurs qui nous ont renseignés, aiguillés dans nos recherches,
  • la presse locale et les médias qui ont relayé notre action,
  • les cinémathèques et associations amies qui nous ont mis à disposition films et matériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appel à films tournés dans le

X